Talus
Revue de pressqu’hebdomadaire

Accueil > La revue > Talus du 18 novembre 2019

Talus du 18 novembre 2019

lundi 18 novembre 2019, par Talus

Page de garde

Téléchargements :

 

 

 

Talus du 18 novembre 2019

Sommaire

Anniversaire

Anniversaire

L'affiche au format pdf en A3 est téléchargeable ICI, les nombres de gardes à vue & condamnations sont ceux de juin 2019, ils ont - bien sûr - augmenté depuis (comme votre pouvoir d’achat ou le nombre de chômeuses ?).

International

L’ère du mal radical

Palestine

  • Supreme Court rules Israel can expel top Human Rights Watch director

  • Daily police violence is the new norm in Issawiya — with no end in sight

  • Outdated Intelligence, Social Media Rumors: Behind Israel's Killing of Gaza Family

  • Gidéon Levy: assassiner le leader du Jihad Islamique n’apporte rien à Israël. Alors pourquoi l’avoir fait ?

Rojava

  • In the heart of Syria's darkness, a democratic, egalitarian and feminist society emerges

  • 'Man, She's Pretty': Behind Syrian Rebels' Gruesome Murder of a Female Kurdish Fighter

  • Turkey’s war on the Kurds: Quick conquest or quagmire?

  • These Kurdish Women Fought on the Frontlines Against ISIS. Now They’re the No. 1 Target in Syria

Boire du coca, manger des avocats, flinguer le Mexique

 

Ici ou pas bien loin

Emparons-nous du local et refondons la démocratie

Assurance-chômage

Un cadeau fiscal à Total évalué entre 70 et 80 millions d’euros.

lafarge

  • lafarge en Syrie : la justice annule les poursuites pour " complicité de crimes contre l'humanité "

  • Sur la cause du tremblement de terre en Ardèche et ses suites nucléaires

  • Comment le cimentier lafarge a travaillé avec l’Etat (sic) islamique en Syrie

  • Financement de Daech : lafarge blanchi par un rapport parlementaire

  • Activité de lobbying auprès de l'Assemblée nationale

  • lafargeholcim renoue avec les bénéfices en 2018

  • Cash Investigation. Quotas carbone : un business en béton pour lafarge

Un an après son lancement, 69% des Français trouvent le mouvement des Gilets jaunes «justifié»

« #AlloPlaceBeauvau, c’est pour parler maintien de l’ordre »

Isabelle Adjani salue le courage et la dignité d’Adèle Haenel dans une lettre ouverte

Nadine Trintignant prend la défense de Roman Polanski et le considère comme « une victime »

dsk, baupin & maintenant joxe…

 

En vrac

Dans les chroniques du Yéti, plenel contre l’islamophobie

 

Bonne(s) nouvelle(s)

Vincenzo Vecchi est libre

balkany restera en prison: la justice refuse sa deuxième demande de remise en liberté

Gaz de schiste. Le Royaume-Uni suspend la fracturation hydraulique par crainte des séismes

 

Entretien des câbles

Ouf, le chômage va enfin baisser !

International

 

L’ère du mal radical

 

Inc

inc : abréviation pour incorporated, équivalent étasunien du ltd (limited) grand breton ou de la S.A. (société anonyme) française.

Sur le site les crises :

Le sermon prononcé ce dimanche 13 octobre à l’église de Claremont, Californie par Chris Hedges, pasteur presbytérien (entre autres). Traduit pour le site.

[…] Emmanuel Kant a inventé le terme de « mal radical ». Cela correspondait au fait de privilégier son propre intérêt par rapport à celui des autres, réduisant effectivement ceux qui vous entourent à des objets à manipuler et à utiliser à vos propres fins. Mais Hannah Arendt, qui a également utilisé le terme « mal radical », a compris que c’était pire encore que de simplement traiter les autres comme des objets. Le mal radical, a-t-elle écrit, a rendu superflu un grand nombre de personnes. Elles n’avaient plus aucune valeur. Une fois qu’elles n’ont plus été en mesure d’être utilisées par les puissants, elles ont été jetées comme des déchets humains.

Nous vivons une époque de mal radical. Les architectes de ce mal sont en train de détruire la planète et de conduire l’espèce humaine vers l’extinction. Ils nous privent de nos libertés civiles les plus fondamentales. Ils orchestrent l’inégalité sociale croissante, concentrant la richesse et le pouvoir dans les mains d’une clique d’oligarques mondiaux. Ils détruisent nos institutions démocratiques, transforment des fonctions électives en un système de corruption légalisée, remplissent nos tribunaux de juges qui inversent les droits constitutionnels […]

Ce texte en anglais étasunien à l’origine peut s’appliquer à notre situation locale : la planète entière est concernée par ce mal radical. Les noms-masques qu’il a portés sont multiples : la bête immonde en est un, le pouvoir (qu’il soit politique, militaire, financier, machiste ou patriarcal) en est un autre. Quant aux noms " propres " cités dans le texte, vous n’aurez aucune peine à les remplacer par d’autres tout aussi sales qui nous sont familiers.

À cela, la nécessité d’une réaction ne fait plus de doute mais quelle réaction ? L’exemple du Rojava, l’appel " Emparons-nous du local et refondons la démocratie " cités dans la suite de ce Talus sont peut-être des voies de détresse à emprunter d’urgence (en grève...).

 

Palestine

Supreme Court rules Israel can expel top Human Rights Watch director

Israel’s top court says Omar Shakir can be deported, escalating the government’s efforts to silence criticism of its policies. His case has been described as a watershed moment for human rights advocacy and free speech in Israel.

La Cour suprême décide qu'Israël peut expulser un haut responsable de Human Rights Watch (l’observatoire des droits humains).

La plus haute cour d'israël a jugé qu'Omar Shakir (citoyen étasunien, NdTalus) peut être expulsé, ce qui conforte les efforts du gouvernement pour faire taire les critiques à l'égard de sa politique. Son cas a été décrit comme un tournant décisif contre la défense des droits de l'homme et la liberté d'expression en israël.

L‘article d’origine en anglais, vous l’aviez compris, est sur +972.

Celui-ci aussi :

Daily police violence is the new norm in Issawiya — with no end in sight

Issawiya

For the past six months, Israeli police have subjected Issawiya’s residents to daily raids, arrests and beatings, alongside constant drone surveillance. No one seems to know the goal of the operation – including the police.

La violence policière quotidienne est la nouvelle norme à  Issawiya (un quartier de Jérusalem-est, Palestinien, NdTalus) — sans issue en perspective.

Au cours des six derniers mois, la police israélienne a soumis les habitants d'Issawiya à des raids quotidiens, des arrestations et des passages à tabac, ainsi qu'à une surveillance constante par drone. Personne ne semble connaître le but de l'opération, pas même la police.

 

 

Outdated Intelligence, Social Media Rumors: Behind Israel's Killing of Gaza Family

Military officials acknowledge the eight family members died in a building that hadn't been examined by Israeli intel for months, and no one checked whether any civilians were in the vicinity before the overnight strike, which the IDF is now looking into [...]

 

Sur Haaretz

Renseignements périmés, rumeurs sur les réseaux sociaux : derrière l'assassinat par Israël d'une famille de Gaza

Les responsables militaires reconnaissent que les huit membres de la famille sont morts dans un bâtiment sur lequel les services de renseignements israéliens ne s’étaient pas penchés depuis des mois, et personne n'a vérifié si des civils se trouvaient avant la frappe de nuit dans les environs, que tsahal examine actuellement.

Une famille de huit personnes a été tuée par une frappe aérienne de nuit sur un bâtiment à Gaza.

 

Gidéon Levy: assassiner le leader du Jihad Islamique n’apporte rien à Israël. Alors pourquoi l’avoir fait ?

Gidéon Levy, Haaretz le 14 novembre 2019

Une fois encore, la sacro-sainte unité est arrivée. Une fois de plus, nous formons un seul peuple, sans opposition ni débat public, une parade de bénis-oui-oui et d’amuseurs publics dans les médias, une effusion de sang sans regrets, comme cela se produit toujours dans ces situations révoltantes de « silence, on tue ». [...]

Étonnant silence également des " autorités " françaises, du crif…

 

Cul de lampe

 

Rojava

In the heart of Syria's darkness, a democratic, egalitarian and feminist society emerges

Au cœur de la noirceur syrienne, une société démocratique, égalitaire & féministe voit le jour (traduction de l’ensemble de l’article en cours, à suivre dans l’annexe dès qu’elle sera terminée).

Four million people, thousands of communes, a non-hierarchical social structure and a cooperative economy. Why is no one talking about Rojava?

By Dor Shilton Jun 09, 2019

 

Un peuple de 4 millions de personnes, des milliers de communes, une structure sociale non-hiérarchique & une économie coopérative. Pourquoi personne ne parle-t-il du Rojava ?

Par Dor Shilton, le 9 juin 2019

 

Manif au Rojava pour Ocalan

Demonstrators in Rojava protest the isolation of Abdullah Ocalan, the visionary leader of the Kurdistan Workers Party. Andia / UIG / Getty Images IL

Des manifestants au Rojava protestent contre l’isolement d’Abdullah Ocalan, le leader visionnaire du Parti des travailleurs du Kurdistan. Andia / UIG / Getty Images IL

Abdullah Ocalan est emprisonné en turquie depuis 1999

[…] il est le seul détenu (plus maintenant, NdTalus) de l'île-prison d’İmralı sur laquelle, selon ses avocats, il subit régulièrement des agressions psychologiques – situation dénoncée notamment par Amnesty International et le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants [...]

Considéré comme terroriste (par la turquie, les états-unis, israël), pour être à l’origine d’une véritable démocratie libertaire. Voir aussi dans le Talus du 18 septembre : Corinne Morel-Darleux sur Lundi Matin & surtout ses carnets du Rojava sur Ballast.

 

Haaretz a consacré plusieurs papiers (en anglais mais y’a aussi une version en hébreu si vous préférez) à l’invasion turque au Rojava :

 

'Man, She's Pretty': Behind Syrian Rebels' Gruesome Murder of a Female Kurdish Fighter

The joyful mutilation of the corpse of the female Kurdish fighter is part of the process of oppressing the Kurds, and of women who dare to go out to battle

Ce dont il est question dans cet article est une horreur. Les monstres se lâchent.

"Mec, elle est mignonne" : derrière le meurtre épouvantable d'une combattante kurde syrienne par des rebelles syriens

La mutilation joyeuse du cadavre de la combattante kurde fait partie du processus d'oppression des Kurdes et des femmes qui osent aller au combat.

Turkey’s war on the Kurds: Quick conquest or quagmire?

La guerre de la Turquie contre les Kurdes : Conquête rapide ou bourbier ?

 

Combattantes Kurdes

 

These Kurdish Women Fought on the Frontlines Against ISIS. Now They’re the No. 1 Target in Syria

Ces femmes Kurdes combattaient en première ligne contre daech (isis : islamic state of iraq and syria). Elles sont maintenant les cibles n°1 en syrie.

 

Carte Kurdistan

Sur la carte, la partie contrôlée par l’Administration Autonome du Nord & de l'Est de la Syrie (administration Kurde du Rojava) devrait comprendre aussi à peu près toute la partie syrienne située à l’est de l’Euphrate (le triangle au sud du Rojava qui n’est pas coloré en jaune sur la carte). Contrôlée ou qui l’était, difficile de savoir précisément où en sont les choses, d’autant que les communes du Rojava sont autonomes.

Rappel :

Ce joli découpage est le résultat des accords de la Conférence de la paix de Paris (1919).

Le traité de Sèvres qui en est un des résultats partage l’empire ottoman entre la grande bretagne, la france & l’italie. L’État Kurde prévu dans la partie sous influence (ou domination) française n’a jamais vu le jour. Il est totalement absent du traité de Lausanne qui a suivi, ne laissant aux Kurdes qu’une relative autonomie.

 

En constatant le manque de soutien de " la communauté internationale " aux  Kurdes, je me demande si la véritable cible de toutes ces saloperies en cours n’est pas la démocratie féministe libertaire qui risquait de " contaminer " à l’entour & au-delà, pour le plus grand malheur du grand capital & des fausses démocraties autoproclamées.

Pour ce qui est du dictateur turc actuel, la question ne se pose même pas mais pour les autres, ne pas intervenir, n’est-ce pas se rendre complice ? …Non assistance à peuple en grand danger…

Pourtant, la survie de l’humanité passe probablement par une véritable démocratie, à l’image de celle qui lutte au Rojava. d’où la question :

QUE FAIRE ?

 

Cul de lampe

 

Mexique

Boire du coca, manger des avocats, flinguer le Mexique

 

Crânes & coca

[…] Ici, le fils du roi de la drogue El Chapo, le charmant Ovidio, a été relâché, avec les félicitations et l’approbation du gouvernement (de l’état de Sonora, NdTalus), à condition que les bandits à sa solde arrêtent de mettre à feu et à sang la ville et à y semer la mort.

La manière originale et l’efficacité du gouvernement de combattre les cartels, ressemblent ainsi étonnamment à la manière du gouvernement mexicain (et français au passage) de combattre la pauvreté et le défi écologique.

[…]

Cet article et les prochains feront ainsi partie d’une petite série, titrée « Tour du monde en 80 désespoirs (et quelques espoirs) écologiques ». […]

 

Ici ou pas bien loin

 

Emparons-nous du local et refondons la démocratie

Fred Sochard & de nombreux autres :

EMPARONS NOUS DU LOCAL ET REFONDONS LA DEMOCRATIE

 

Une tribune publiée par un collectif de médias indépendants :
Politis, Radio Parleur, Regards, Mouvements, Contretemps et sur Mediapart.

 

Un texte à lire, à diffuser… bien que j’eusse plutôt écrit FONDONS LA DÉMOCRATIE : celle d’Athènes étant un peu trop… antique (elle fonctionnait sur désignation des représentants par tirage au sort...) & celle du Rojava en bien mauvaise posture ces temps-ci.

 

Cul de lampe

 

&, sans dec’ y’en a bien besoin :

Assurance-chômage

« Je n’ai jamais vu ça, un durcissement aussi violent » : des agents de Pôle emploi « horrifiés » par la réforme.

[…] L’objectif annoncé de la réforme : économiser 3,4 milliards d’ici fin 2021. Tout en mettant au passage un énorme coup de pression sur les demandeurs d’emploi, une nouvelle fois rendus responsables de leur situation.

Ces économies drastiques seront entièrement financées par les demandeurs, et plus particulièrement par les plus précaires d’entre eux – en intérim ou en CDD. La première étape démarre ce 1er novembre, avec un durcissement des conditions qui permettent d’ouvrir ses droits à l’assurance-chômage. La seconde débutera le 1er avril 2020, avec une chute brutale du montant des indemnisations. […]

 

Cul de lampe

 

& pendant ce temps…

Un cadeau fiscal à Total évalué entre 70 et 80 millions d’euros.

& si encore ce n’était que ça !

 Ce 14 novembre, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2020, les députés ont voté sans débat un amendement qui reporte à 2026 la suppression de l’huile de palme de la liste des agrocarburants.

L’importation de 550 000 tonnes d’huile de palme par an (dont les deputes avaient voté la suppression du régime fiscal des agrocarburants en décembre 2018) va permettre à total de  continuer à dévaster les forêts malaisiennes & indonésiennes. Ouf ! Les camions, cars macron & autres accidents à venir vont se perpétuer, quel soulagement !

 

Sur ce thème :

Huile de palme: total a-t-il pris le contrôle du Ministère de l'écologie?

total a réalisé un bénéfice net de 13,4 milliards de dollars en 2018 et son bénéfice pour le seul troisième trimestre 2019 est de 2,8 milliards de dollars.

Évidemment, évidemment, ça chôme pas chez total.

macron orang outang

Dernière nouvelle (bonne !), l’article de Basta a été complété :

[Mise à jour le 15 novembre 2019 à 21h40 : Face au tollé général et à l’embarras d’une partie de sa majorité, le Premier ministre a demandé aujourd’hui un second vote. Il vient de se dérouler : les députés ont fait marche arrière en votant finalement l’exclusion de l’huile de palme de la liste des biocarburants dès 2020. Illustration que la vigilance citoyenne n’est jamais vaine. Le gouvernement a néanmoins maintenu son avis favorable à cet amendement lors de ce 2e vote.]

lremA, la république en marche arrière ?

Reste à voir comment ce gouvernementeur pourra maintenir par la bande le cadeau à total.

Cul de lampe

 

lafarge,vous avez déjà dû en entendre causer, non ?

Deux petites choses à propos de cette gentille multinationale :

Lafarge en Syrie : la justice annule les poursuites pour " complicité de crimes contre l'humanité "

&

Sur la cause du tremblement de terre en Ardèche et ses suites nucléaires

[…] Dans un article publié ce 14 novembre, Le Point révèle que le tremblement de terre pourrait avoir une origine humaine et être lié à l'exploitation d'une carrière du groupe lafarge qui a récemment obtenu une autorisation d’extension de son exploitation. Les arguments sont sérieux. [...]

Ça craint, vous trouvez pas ?

 

Pour mémoire :

Comment le cimentier Lafarge a travaillé avec l’Etat (sic) islamique en Syrie

La cimenterie du groupe français Lafarge à Jalabiya, dans le nord de la Syrie, a payé des taxes à l’organisation Etat islamique entre 2013 et 2014, afin de continuer à fonctionner pendant la guerre. C’est ce que démontre une enquête publiée par Le Monde, mardi 21 juin. Inaugurée en 2010, la cimenterie de Jalabiya, dans le nord-est de la Syrie, était le fleuron du cimentier français au Proche-Orient. Mais l’année suivante, la guerre civile a éclaté. La direction de l’usine a cherché à la faire fonctionner le plus longtemps possible dans un environnement dangereux et instable.

Mais, mais, mais :

Financement de Daech : Lafarge blanchi par un rapport parlementaire

Selon un rapport de parlementaires français, rien ne permet d'établir que le cimentier français Lafarge, devenu LafargeHolcim, a pu participer directement ou indirectement au financement du groupe État islamique. Selon ce document, les raffineries pétrolières européennes n'achètent pas non plus de pétrole à Daech.

Vous faites confiance à qui vous voulez !

Activité de lobbying auprès de l'Assemblée nationale

lafarge est inscrit comme représentant d'intérêts auprès de l'Assemblée nationale. L'entreprise déclare à ce titre qu'en 2014, les coûts annuels liés aux activités directes de représentation d'intérêts auprès du Parlement sont compris entre 10 000 et 20 000 euros

En tous cas, lafarge est poursuivi quand même.

Ahlala quelle galère, que de soucis pour les multinationales !!! Une condamnation à 1000 voire carrément 10 000 € d’amende ?

lafargeholcim renoue avec les bénéfices en 2018

Le géant suisse des matériaux de construction lafargeholcim, en pleine réorganisation, a vu son résultat repasser dans le positif en 2018 avec un bénéfice net de 1,5 milliard de francs suisses (1,3 milliard d'euros).

Je suppose que vous savez ce qu’est une " réorganisation "…

Le groupe, qui a engagé une vaste simplification de sa structure et fermé ses bureaux dédiés aux fonctions administratives à Paris, Zurich, Singapour et Miami,

" Le groupe " : dit comme ça, y’a pas de responsable des " remerciements " d’employées dus à la " vaste simplification " (encore de jolis noms pour des choses dégueulasses). Pas de patron, pas d’actionnaires, bref, pas de propriétaires des moyens de production : le capitalisme n’est pas un sujet, c’est – un peu, très peu, & même encore beaucoup moins, je vous l’accorde (en sol) – comme l’air qu’on respire (gratos pour le moment) présent partout, indispensable , "naturel ". Surtout avec ce groupe là : la fabrication du ciment est une véritable catastrophe au point de vue émission de CO2.

La fabrication du ciment représente environ 7 à 8 % des émissions totales de CO2 à l'échelle du globe

Mais aussi, pour en revenir à notre groupe :

Cash Investigation. Quotas carbone : un business en béton pour Lafarge

Le marché du carbone est une bonne affaire pour Lafarge. L'entreprise encaisse des millions en revendant ses surplus de quotas d'émission de CO2. Pourtant, une de ses usines dans l'Yonne reçoit des quotas alors qu'elle n'est plus en activité. [...]

Cul de lampe

 

Alors, après ça, faut pas s’étonner :

Un an après son lancement, 69% des Français trouvent le mouvement des Gilets jaunes «justifié»

À la veille du premier anniversaire du mouvement des Gilets jaunes, un sondage révèle qu’une large majorité de Français continue de soutenir la mobilisation. Selon l’enquête d’opinion réalisée par Odoxa-Dentsu pour Le Figaro et Franceinfo, 69% des sondés considèrent le mouvement des Gilets jaunes comme «justifié». Un chiffre en très légère baisse (-5 points) par rapport à novembre 2018 d’après le même institut. Seul 13% des Français le trouvent pour leur part «pas du tout justifié».

13 %, c’est pas beaucoup, j’aurais pu classer ça dans les bonnes nouvelles… D’autant plus que :

Les sympathisants de La République en marche sont les seuls à estimer que ce mouvement n’est «pas justifié», contrairement aux sympathisants des autres formations politiques, qui l’approuvent majoritairement, quel que soit leur bord.

Heureusement que Jupiter remonte dans les sondages ! (& que le mouvement des Gilets jaunes s’essouffle...)

 

Cul de lampe

 

« #AlloPlaceBeauvau, c’est pour parler maintien de l’ordre »

 

Blessure au crâne

Source de la photo

[…] « Ce qui me manque ? Un bout de crâne. Depuis un an, ça se dégrade, si on peut dire…

Je vais de moins en moins bien. Avant, j’avais une vie un peu tranquille. Maintenant, je ne ne dors plus, je fais des crises épileptiques.

J’ai même peur de traîner dans la rue, je suis obligé de sortir au moins accompagné, je ne peux plus voir ni ce qui est pompier, urgences, flics. […]

 

Cul de lampe

 

Difficile de ne pas classer ça dans les bonnes nouvelles, malgré l’ignominie des actes qui l’ont provoquée...

Isabelle Adjani salue le courage et la dignité d’Adèle Haenel dans une lettre ouverte

La vidéo de l’entretien de  Adèle Haenel est ICI (l’article des inrock est réservé aux abonnés). Contrairement à ce qu’indique le pied de la vidéo, le tabou n’est pas nouveau du tout. Ce qui l’est c’est sa levée – en fait, celle des nanas qui le dénoncent – là se trouve la distinction entre nouvelle & bonne nouvelle.

Isabelle Adjani :

« Quand Adèle Haenel prend la parole devant la caméra de Mediapart, un renversement se produit dans le cours de cette histoire française dont l’issue est toujours un procès médiatique où l’accusé, le criminel a le rôle principal et où le sort de la victime est une fois sur deux classé sans suite, par embarras culturel »

& devinez ce qu’on trouve dans les titres de la presstituée…

Alors, c’est qui la vedette ?

Cul de lampe

 

Dans un registre apparemment proche mais plutôt à contre courant de l’intelligence précédente :

Nadine Trintignant prend la défense de Roman Polanski et le considère comme « une victime »

Celle qui s’est acharnée sur Cantat manquerait-elle depuis de couverture dans la presstituée pour en arriver là ? Pas glorieux, pas du tout du tout.

 

Cul de lampe

 

dsk, baupin & maintenant joxe…

Vous faites pas de bile, il risque pas grand’chose, comme dans l’écrasante majorité des cas : c’est la faute de la victime. Si vous me croyez pas, demandez à nadine :

« J’ai tendance à croire Roman Polanski plutôt qu’une femme qui a mis 44 ans avant de le dénoncer. […] On devrait lui ficher la paix depuis le temps. »

Tout le monde sait bien que les nanas qui veulent porter plainte sont accueillies avec beaucoup d’égards (du Nord), de respect, de compassion, depuis bien plus de 44 ans.

& même si cette attitude n’était pas quasi généralement absente des commissariats (& ailleurs) :

IL NE FAUT PAS DIRE

[…] Isabelle Adjani dit admirer " le courage et la dignité avec lesquels Adèle Haenel a pu et su faire face à son histoire, sortir de ce gouffre dans lequel on vit. Elle a vécu avec cette terreur des mots qui n’empêchent pas de parler mais qu’il ne faut pas dire, elle vient de les expulser, de les restituer sans vomir, sans les cracher à la gueule des salopards qui sévissent sur les plateaux, dans les bureaux, dans le métro, dans la rue, dans l’intimité conjugale… " […]

En vrac

 

Dans les chroniques du Yéti, vidéo : plenel contre l’islamophobie

Edwy Plenel : « Qu’est-ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays ? »

Rien à redire à cette remarquable intervention d’Edwy Plenel face aux chiens de garde de la “France d’en haut”, à propos de la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie.

D’accord avec Pierrick.

 

Bonne(s) nouvelle(s)

 

Vincenzo Vecchi est libre

Vincenzo Vecchi, condamné à de la prison en Italie pour avoir manifesté, et menacé d’extradition, est libre

Vincenzo Vecchi est libre. Arrêté le 8 août dernier en Bretagne, et incarcéré depuis, il était sous la menace d’un renvoi vers l’Italie où l’attendait une peine de 12 ans de prison, pour sa participation à la manifestation altermondialiste de Gênes en 2001. Deux mandats d’arrêt avaient été émis par la justice italienne pour exiger son extradition : l’un concernant la manifestation de Gênes, l’autre concernant la participation de Vincenzo à une manifestation antifasciste à Milan en 2006.

Ça lui aura fait faire un peu plus de 3 mois de taule pour des… mûres, quand même ! Tiens, ça m’y fait penser, vous savez où il est benalla ? & la balkany ?

 

Cul de lampe

 

balkany restera en prison: la justice refuse sa deuxième demande de remise en liberté

Comme souvent, la confusion est faite entre justice & institution judiciaire. Ceci écrit, justement, je trouve assez juste, que les vrais voleurs aillent en prison, pas les pauvres gens qui cherchent seulement à ne pas mourir de faim :

Cahors: deux mois ferme pour avoir volé des pâtes et du riz

Un jeune homme de 18 ans a été condamné à deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel. Sa faute? S'être introduit dans une maison pour voler des pâtes et du riz "par nécessité".

De plus (ou de moins) : la victime n'avait pas porté plainte, le carreau cassé étant remboursé par les assurances et le voleur n'ayant pas fait d'autre dégât dans la maison.

Les guillemets sont de bfmtv & france 3 : des voleurs, fraudeurs fiscaux (bfm) mais pas pauvres, d’où les guillemets qui mettent en doute la nécessité. Ces gens-là volent même pas par nécessité & savent pas qu’en france y’a 9,3 millions de pauvres, enfin, y’avait, en 2018 (mais " seulement " 8,9 millions en 2017) d’après l’INSÉÉ. Vous pourrez lire dans l’article de ouest france une affirmation rigolote :

[…] 14,7 % de la population vivaient sous le seuil de pauvreté en 2018 (60 % du niveau de vie médian : près de 1 065 € mensuels, après impôts) [...]

Comme d’habitude dans les media dominants, la TVA, (impôt injuste* par définition puisqu’il pique le pognon sans faire de distinction entre riches & pauvres) ne semble pas exister pour Pierrick Baudais, l’auteur de cet article. Toujours dans le même but même pas forcément conscient :  faire croire que les pauvres ne paient pas d’impôts, ou faire oublier qu’ils en paient.

 

Pourtant dans son canard on trouve :

graphique accroissement inégalités

Dans le tableau, y’a un truc que j’aime bien : " si rien ne change "… À suivre...

Si rien ne bouge.

* : Injuste si l’on considère que la contribution à l’impôt devrait se répartir " selon les capacités " : les riches devraient payer davantage d’impôt(s) que les pauvres. Pourtant : " L’impôt dont le rendement est le plus important est la TVA (près de la moitié des recettes fiscales). "

 

C’est malin les étiquettes ! D’une bonne nouvelle on arrive facilement à un constat bien différent…

 

Cul de lampe

 

Celle-ci en est vraiment une :

Gaz de schiste. Le Royaume-Uni suspend la fracturation hydraulique par crainte des séismes

YWHW se manifeste ? y’a rien de tel que la peur pour faire bouger un gouvernement… eur.

Faut vous écrire, Madame que chez ces gens-là, on peut aussi avoir peur. & pis, j’ai l’impression que les séismes ces temps-ci sont de plus en plus nombreux (je vous laisse le soin de vérifier). & si les modifications d’équilibres engendrés par la fonte des calottes polaires, glaciers, congélateurs en panne, les bombardements, fracturation hydraulique, etc faisaient bouger les plaques tectoniques plus qu’à l’habitude ? y’aurait p’têt’ du mouron à se faire !

Séisme dans la Drôme et l’Ardèche : trois questions sur ce tremblement de terre d’une intensité « rare » en France.

Iran. Un tremblement de terre fait 5 morts plus de 300 blessés dans le Nord-Ouest

Séisme de magnitude 6,6 au large de l'archipel des Tonga

La terre a tremblé dans le Béarn sans faire de dégâts

Un séisme de magnitude 6,6 dans le sud des Philippines fait plusieurs blessés

Philippines. Un nouveau séisme dans le sud du pays fait au moins cinq morts

Une secousse sismique en mer à 30 km au large de Lorient

 

Entretien des câbles

(pour ne pas les péter)

 

De l’Auvergnat de service :

Ouf, le chômage va enfin baisser !

 

Cul de lampe

 

Enfin & c’est un peu l’habitude de terminer par le RIP :

Référendum ADP : France Inter refuse de diffuser un spot pour ne pas «choquer» ses auditeurs.

Le service public a annoncé qu'il ne diffuserait aucun message publicitaire des opposants à la privatisation de Aéroports de Paris. En revanche, des spots appelant à investir dans la privatisation de la Française des Jeux sont à l'antenne.

Je me demande si que des fois, ça serait pas du foutage de gueule. Téléguidé ?... Par qui donc ?... Vous croyez ?... Ah bon.

Comme si on pouvait penser que les choix éditoriaux ne sont pas des choix politiques, par exemple.

À la suite de cette info ou plutôt son absence, vous vous en doutiez, sur ce métier je remets votre ouvrage :

ADP

Il y a la vidéo (par un collectif de foutus gauchistes) pour convaincre de signer.

Donc, vergiss nicht, don’t forget, no te olvides, n’oubliez pas :

Maintenant on y va ! On bosse. On décide sa voisine, sa vieille tante et sa cousine à voter. Par Internet ou avec un formulaire papier déposé auprès de sa mairie. On en parle à ses collègues de boulot. On met une affiche artisanale sur la fenêtre qui donne sur la rue. On imprime un paquet de feuilles pour tous ceux qui regardent le moindre ordinateur avec la terreur enfantine des nuits sans lune. On prend la carte d’électeur du grand-oncle et on la recopie soigneusement sur la feuille avant de le conduire à la mairie du bled-en-chef.

Le lien pour télécharger le formulaire pré-rempli (avec la formule " Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris 2019-572 " aux endroits z’adéquats, faudra quand même remplir le reste).

 

& pour argumenter, voir aussi Jean Gadrey :

Le référendum sur les aéroports de Paris est essentiel, non pas d’abord contre Macron, mais POUR l’intérêt général et la réappropriation de l’avenir. "

 

Cul de lampe

 

Voilà, le Talus se termine, comme toujours incomplet : bien d’autres sujets auraient pu ou dû y trouver une ‘tit’place cette fois mais…

Merci de nouveau d’avoir eu le courage de lire jusqu’ici & de diffuser l’adresse :

Carte Talus

ou https://www.letalus.org

ou encore, plus simplement : letalus.org

 

… si vous en voyez l’intérêt.

 

Si vous souhaitez être tenue au courant des parutions du Talus, vous pouvez vous abonner via le flux RSS Logo RSS ou envoyer un mèl à abonnements@letalus.org en précisant si vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner. N’oubliez pas d’ajouter l’adresse courriel du Talus à votre carnet d’adresses pour éviter le classement en indésirables de ses messages.

Précision : l’abonnement rss nécessite un greffon / une extension / un plugin dans votre navigateur, par exemple Feedbro pour Firefox, RSS Feed Reader pour Chromium / Chrome…

Avantages :

1. à la différence des mèls, ça risque pas d’atterrir dans les pourriels, indésirables, spams…

2. c’est anonyme

3. vous arrêtez ou reprenez l’abonnement instantanément, dès que vous le souhaitez.

 

PARA NOSOTROS NADA, PARA TODOS TODO

pour nous rien, pour tous tout

 

Tux au gilet jaune

 

Documents joints

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0